Communiqué de l'Association "Var-Actions-Environnement"

Publié le par GT/APAC

Association Var Actions Environnement

Site : http://lemechanttgvpaca.free.fr , catherine.richard@free.fr ass. loi 1901

adresse : 185, les Hauts de Resty 83470 SAINT MAXIMIN Tél : 0494865791


L’Association Var Actions Environnement est contre le projet LGV-PACA quelque soit le tracé.

 

 

     Cette ligne à grande vitesse est totalement inutile et néfaste pour la région.


     Elle va engendrer des expropriations, des nuisances sonores de jour comme de nuit, une
dévalorisation du patrimoine foncier le long de la ligne, la destruction de l’environnement, la destruction de l’économie, la création de lignes très haute tension et son coût, entre 8 et 12 milliards d’euros, rendra impossible tout investissement futur pour les besoins réels de la population.


     Nous avons besoin de TER et non de TGV.


Les départements du Var et des Bouches du Rhône vont être irrémédiablement sinistrés, des
entreprises et des exploitations agricoles, le long de la ligne, vont fermer, la région va se désertifier,les activités liées au tourisme vont disparaitre……

Quant aux Alpes Maritimes, celles-ci vont devoir supporter une hausse exponentielle du foncierrendant impossible l’implantation d’entreprises et l’arrivée de milliers de touristes va entrainer l’accroissement des embouteillages et donc de la pollution dans ce département.

Ce projet est fondamentalement contraire aux 3 critères exigés par le développement durable.


     - La préservation de l’environnement n’est évidemment pas à l’ordre du jour avec un tel projet
puisqu’une LGV exige d’aplanir le relief de la région à coups d’explosifs.

     - Il n’y aura pas de développement de l’économie, ni le long de la ligne , ni dans les Alpes Maritimes, bien au contraire.

    - L’équité sociale est totalement absente puisque cette ligne ne servira qu’aux touristes Parisiens ou Niçois mais ne sera d’aucune utilité pour les Provençaux.

    
L’Etat veut détruire la Provence et notre vie dans le but de permettre à la SNCF de prendre des
parts de marchés aux compagnies aériennes , de renflouer le portefeuille des actionnaires du BTP, d’augmenter le carnet de commandes d’Alstom et de faire plaisir à quelques touristes pressés et à Mr Estrosi.


     Nous refusons cela et, comme les Italiens avec la LGV Lyon Turin , nous nous battrons jusqu’à
l’annulation de ce projet quelque soit le tracé.


     Signée – pas signée, nous sommes déterminés à contrer la LGV PACA.


---------------------------------------------
Informations complémentaires sur le site de l’association :

http://lemechanttgvpaca.free.fr

Catherine Richard

Présidente de Var Actions Environnement

04 94 86 57 91

 

Publié dans Territoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article