PROPORTIONNELLE: la censure du Monde.

Publié le par GT/APAC

Proportionnelle : Et la lumière fut !

 

Réponse au Débat - "La proportionnelle, maintenant " de F.Rouvillois.
(Le Monde-29/06-2007) .
Envoyé également  au "courrier des lecteurs"

 

            « Frédéric Rouvillois, professeur de droit public a donc trouvé la solution : puisque le président de la République domine aujourd’hui l’exécutif ; puisqu’ élu au suffrage universel direct, il échappe aux effets du scrutin proportionnel, il n’y a aucun risque à ce qu’une dose « raisonnable » de proportionnelle ne remette en question son autorité. Ainsi, les partis et les sensibilités non représentés au Parlement trouveraient enfin une place à l’Assemblée, et le régime présidentialiste ne serait pas remis en question. Il fallait y penser : le mal n’est pas dans la constitution gaulliste et son accentuation bonapartiste, il est dans une mauvaise appréciation du régime d’Assemblée. Fonction tribunicienne, oblige ! 

            Triste cuisine que celle d’une « Fondation pour l’innovation politique » dont l’effet pervers attendu consiste à se mettre au service du maintien du statu quo politique, le justifie et le renforce.

Il est significatif que le Sénat, conservatoire d’élus d’un âge certain, n’apparaisse pas dans ce dispositif. Il est vrai que si cette vénérable Chambre devenait l’Assemblée des régions, avec un mode de représentation proportionnelle, à côté d’un parlement élu également selon un tel mode, le système centraliste imploserait…Pourquoi donc en parler ?

Pourtant, même dans le système actuel, si notre professeur partait des 420 pays et 150 agglomérations pour repenser le mode de représentation, il poserait autrement la question de la proportionnelle : les élus cantonaux hors-sol, remplacés par des élus de pays et d’agglomération sur la base d’une proportionnelle intégrale, donneraient une autre représentation du paysage politique. Simple suggestion que peut faire tout observateur et acteur de terrain. »

 

                                                                                                    

               
Texte non publié sous prétexte de "lettre ouverte"et "texte trop long".Nos lecteurs apprécieront "l'ouverture" du Monde.

Publié dans Citoyenneté-Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article